My page - topic 1, topic 2, topic 3
décembre 5, 2020

Lara Fabian complexée ? “Paupières tombantes, jambes courtes mais pas juste ça..”

Plus que jamais, la populaire chanteuse Lara Fabian se livre. Alors qu’un documentaire lui est consacré au Québec, la star a multiplié les confidences personnelles. En interview, elle a evoqué ce projet qui, en fil rouge, met en avant “les insécurités” qui lui collent à la peau, notamment sur son physique.

Après avoir franchi le cap des 50 ans, l’occasion d’une tournée spéciale dite 50 World Tour, Lara Fabian fait le point avec sincérité dans un documentaire inédit pour Club Illico. La diva y parle avec émotion de la perte de son bébé, de sa carrière américaine soi-disant torpillée par l’équipe de sa concurrente Céline Dion ou encore de ses complexes. En interview avec Radio-Canada, elle a été longuement interrogée sur cet aspect-là.

C’est auprès du journaliste Kevin Sweet, à qui elle a livré une révélation inattendue en évoquant le mouvement #MeToo dont elle se sent proche car elle a aussi été victime au moins une fois du comportement déplacé d’un homme, que Lara Fabian a fait d’autres confidences. Alors qu’il lui faisait remarquer qu’en dépit de son succès, elle avait de longue date des “insécurités“, l’interprète d’Immortelle et Tout a tenté de s’expliquer. “Lorsque vous me posez la question d’où viennent mes insécurités, mettre le doigt avec précision dessus, c’est quelque chose que je n’arrive pas complètement à faire. Parce que, même si j’ai compris une partie de cette source, de ses origines, je n’ai pas compris la résonne que ça a au travers de toutes ces années“, a-t-elle d’abord déclaré.

Et Lara Fabian, complexée par son physique au point d’avoir notamment fait le yo-yo avec son poids au fil de sa carrière, d’ajouter que ses insécurités ne sont toutefois pas que physiques ; même si depuis des mois, elle s’est pourtant astreinte à un programme sportif intensif. “Mes insécurités, au final, elles ne sont pas juste au sens de mon apparence physique. C’est quand même un peu plus profond que juste je trouve que j’ai les jambes courtes puis des paupières tombantes. C’est pas juste ça. Ça a été souvent mes grandes enseignantes, mes insécurités, au travers du temps, elles m’ont plutôt guidée vers le meilleur de moi“, a ajouté la fière maman de Lou (12 ans). Aujourd’hui, nul doute qu’elle peut compter sur le soutien et l’amour de son jeune mari Gabriel pour la rassurer.

Leave a Reply

Catégories

Instagram did not return a 200.
%d bloggers like this: